Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!
La mariée

Les derniers instants en tant que jeune fille

Dans cet article, j’avais envie de vous parler d’un moment qui est très peu mis en avant, les derniers instants de la future mariée en tant que jeune fille. Ces quelques heures, minutes avant que la grande journée commence par son entrée dans la mairie. 

Pour ma part, ma dernière journée, je l’ai passée seule chez moi. J’ai simplement préparé, tranquillement, mes affaires (sac de voyage, robe, papiers…) afin qu’ils soient prêts pour le lendemain.

Nous avions respecter la tradition de dormir séparément ce qui n’a pas été simple mais cela nous tenait à coeur. 

Lors de ma dernière soirée, que j’ai passé devant la TV, j’ai reçu de gentils petits mots d’amies, de la famille qui m’ont fait un bien fou, car le stress n’était pas très loin.

Le jour du mariage, je me suis levée vers 8h-8h30, ma coiffeuse devait arriver pour 9h30. J’ai pris mon petit déj. J’étais plutôt sereine, et excitée que tout cela commence. Et puis ma coiffeuse a sonné à la porte et la journée était lancée.

Ma témoin est arrivée chez moi au alentour de 10h30-11h coiffée.  A 11h nous avons pris la route pour le lieu de réception, où nous devions nous maquiller et nous habiller. 

A ce moment-là, j’étais encore très calme. Après le maquillage, ma maman qui m’a confection ma robe (article : Ma robe : Made in Maman) est venue m’aider à l’enfiler.

Ma témoin et ma tante sont parties à la mairie pour accueillir les invités. 

Et là, c’est le drame ! Je me suis retrouvée toute seule, habillée, coiffée, et maquillée, dans la chambre. Le stress et l’excitation n’ont fait qu’accroître. Au bout de 45 min, n’y pouvant plus, j’ai fini par descendre et me rendre à la réception de l’hôtel où mon père m’attendait avec la voiture.

Dans la coccinelle que j’avais choisi, nous nous sommes rendus à la maire, où j’ai eu la surprise de voir que le mariage précédent n’avait pas encore quitter la place.

Lorsque ma témoin m’a vu arrivé, elle a tout de suite demandé à mon futur mari d’entrer dans la mairie pour pas me voir. 

Ma tante qui gérait l’arrivée des invités m’a demandé où était ma mère car elle n’était pas encore arrivée. Elle s’était perdue, mais est arrivée très vite. Des retardataires ont pris leur temps pour se rendre dans la mairie avant que je puisse sortir de la voiture. 

Une fois tout le monde dedans, j’ai pu sortir du véhicule et faire quelques photos, puis le moment était venu pour moi de faire mon entrée au bras de mon papa.

 

30 minutes plus tard, je ressortais de la mairie au bras de mon mari, enfin mariée. 

Voilà ma petit histoire, j’espère qu’elle vous aura plus.

Et vous comment avez-vous vécu ces derniers instants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :